Dan-Bigras-Céline-Dion

HuffingtonPost

Ce dernier avait eu des signes avant-coureurs de son cancer avant de recevoir le diagnostic, comme des saignements et des montées de fièvre jusqu’à 39 et 40, qui retombaient toutefois rapidement le lendemain. Heureusement, Dan Bigras a été prestement pris en charge. Son médecin lui a référé un autre médecin, il s’est soumis à des prises de sang et a fait une colonoscopie. «Tout ça prend du temps, et j’aurais peut-être été obligé d’aller dans le privé pour que ça aille plus vite», a relevé l’artiste.

Parcourez l'article ici
%d blogueurs aiment cette page :